logo 360smartconnect vert gris

Quid du gros œuvre à l’ère du tout-connecté ? – Parution CTB

Béton, Presse

Après la domotique dans l’habitat, le gros œuvre entame aussi sa mue numérique avec des puces et des capteurs connectés qui vont aider à suivre le cycle de vie du bâtiment et son évolution.

Des puces NFC conçues pour durer 200 ans

Le béton connecté intéresse aussi la start-up 360 SmartConnect, qui a noué un partenariat avec STMicroelectronics, producteur franco-italien de puces. Tous deux proposent depuis le début de l’année des systèmes NFC que l’on peut positionner dans des banches, dans les moules avant le coulage du béton ou sur du matériau frais.

À la différence des puces RFID, celles proposées par 360 SmartConnect sont lisibles à une distance maximale de 5 cm par la plupart des smartphones. Elles contiennent un identifiant unique et sont repérables sur un mur grâce à un logo personnalisable. La lecture par smartphone donne automatiquement accès à des applications. « Selon les droits dont dispose l ‘utilisateur du smartphone, il pourra y consulter des informations et y enregistrer de nouvelles données, comme un rapport de visite », indique Rolland Melet, le président de 360 SmartConnect, la marque commerciale de l’entreprise Finao. Sa solution comprend des puces qui peuvent durer 200 ans et des applications qui peuvent s’interfacer avec des logiciels de conception BIM ou des carnets numériques.

Lire la parution entière sur : cahiers-techniques-batiment.fr

, , , , , , , , ,
Article précédent
Nous étions au MWC 2017 ce weekend grâce à ST !
Article suivant
Le Symposium international à l’UNESCO “The Future Of Cement”

Articles liés

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Menu